Lettre aux familles

familleUn adolescent qui se radicalise est parfois un non-événement qui, dans un premier temps, passe complètement inaperçu.
Attention ! Sur internet, certaines vidéos sont capables de convertir à l'islam en quelques minutes une jeune personne désoeuvrée qui cherche un sens à sa vie et une raison de vivre. (voir ici les mirages du Coran avec son décryptage)
Tout d'abord admiratif et contemplatif d'une religion séculaire et millénaire remplie de traditions et de missions divines, un jeune converti peut rapidement basculer dans la divergence, l'intransigeance et l'intolérance. Il est alors trop tard. Le chemin de traverse permettant de revenir sur une voie de la raison est très difficile à retrouver et parcourir. Il faut toutefois tenter de raisonner et persévérer avec des arguments et un mode opératoire adapté. Ne pas accompagner les enfants en difficulté, c'est de la non assistance à personne en danger.
La déradicalisation d'un jeune islamiste est toujours possible ; les nombreux témoignages et l'existence de sites dédiés aux ex-musulmans sont là pour le prouver. La tâche reste toutefois très difficile et ne doit pas être prise à la légère. Il faut afuter et multiplier ses arguments et ses approches qui doivent être présentés et menés sans haine dans un objectif de paix et d'harmonie.

Si vous êtes touchés par un membre de votre famille touché par la radicalisation, commencez par télécharger le livre blanc sur les premiers arguments à opposer à un musulman fondamentaliste ; voir ici.
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.