Lettre aux djihadistes

femmesdjihadistesradicaliseesAux djihadistes…

Cette lettre vous est adressée sans haine dans un objectif de paix et d’harmonie.

Si vous avez un projet d’attentat suicide avec pour objectif de devenir un soldat de Dieu qui puisse mourir en martyre afin d’atteindre le paradis, peut-être accorderez vous quelques minutes de votre temps pour lire cette lettre avant de vous lancer dans un acte irréversible.

Pour en arriver là, vous avez acquis la certitude que le Coran était la parole de Dieu lui-même et que ses versets contiennent des injonctions et des directives que vous ne faites que suivre. Par ces motifs, vous ne seriez pas responsables de vos actes.

Vous trouverez sur le site deradicalisation.fr des dizaines de raisons et de démonstrations qui prouvent que vos convictions ne servent pas une juste cause. Toutefois comme vos certitudes sont ancrées dans un bloc de marbre, il serait illusoire de tenter de vous convaincre sans vous rencontrer. Comme les causes principales peuvent avoir leurs effets, il n’est pas inutile de tenter l’impossible. Pour aller au delà de vos espérances, nous allons nous placer dans ce paradis que vous convoitez pour vous poser quelques questions :

Dans le 15ème verset de la 47ème sourate, le paradis promis par Mahomet est remplit d’éléments matériels qui existent déjà sur terre : eau pure, lait onctueux, vin délicieux, miel limpide, toutes sortes de fruits… Dans ce premier verset évoqué, se pose un premier problème : le vin qui est considéré illicite sur terre est promis sous la forme de ruisseaux au paradis ! C’est un fait, mais ne c’est pas la seule incohérence dans le Coran et les croyances du Livre.

Il y a dans le monde de nombreuses personnes qui ont créé autour d'elles un petit paradis sans attendre celui qui est promis. Elles bénéficient déjà de ce qui est décrit dans le 15ème verset de la 47ème sourate. Malheureusement, vous ne profitez probablement pas de cet environnement vertueux et si vous voulez tenter un acte désespéré, c’est peut-être que vous êtes vous même désespéré et désabusé par la vie terrestre. C’est ce que pensent la quasi totalité des français, toutes religions confondues. Comment cette très grande majorité peut-elle avoir tord ? Dans le Coran, le verset 4 de la Sourate 14 dit : “Allah égare qui il veut et guide qui il veut”. Il y aurait alors plus de 6 milliards d’habitants sur la planète qui ne seraient pas guidés par les mêmes objectifs que les vôtres et ce serait la volonté d’Allah. Pourquoi alors vouloir les tuer ?

De son vivant Mahomet était allé aux portes de l’enfer et avait constaté qu’il y avait une majorité de femmes. Sur terre, la nature donne naissance à autant de femmes que d'hommes. De fait et par conséquences, il y aurait plus d’hommes au paradis ; certains se retrouveraient sans compagne.

Par définition, la vie après la mort c’est long ! Passées deux ou trois cent années, l’ennui et la monotonie domineraient-ils les âmes en peine ?

Le paradis d’Allah est très matériel : [Sourate 25 - Verset 10] “et Il t'assignera des palais” ; on y mange certains animaux [Sourate 56 : Verset 21] « et toute chair d'oiseau qu'ils désireront. ».

Ces affirmations amènent quelques questions. Selon Mahomet, tous les habitants du paradis auront 33 ans y compris les enfants morts jeunes qui n’auront pas vécu l’enfance et l’adolescence qui sont des moments souvent heureux ; n’est-ce pas un peu triste peu eux d’avoir manqué cela ? Les végétariens qui respectent la vie animale seraient-ils heureux d’avoir de la chair morte pour nourriture ? Les gens simples ont ils véritablement envie d’avoir des palais ?

Le paradis décrit n’est-il pas une source de conflit et de contradiction ? Mahomet pourra y retrouver les deux premiers époux de Khadija. De son côté, Khadija retrouvera la dizaine d'épouses que son mari a eut après son décés alors qu'il lui avait été fidèle et exclusif auparavent. N’y aurait-il pas là un risque de tensions ou de frustrations ?

Le paradis promis est-il possible ?

Conclusion et démonstration pour afirmer que le paradis et le bonheur absolu ne sont pas possibles.

Imaginons que vous rencontriez un génie qui puisse vous accorder un voeux sur terre, un voeux, un seul ! Vous pourriez lui demander alors simplement d’être heureux. Ce faisant vous deviendriez insensible à toute maladie, affection et autres contrariétés ; vous deviendriez alors beau, intelligent, riche de ce que vous voulez et même immortel puisque tels seraient vos souhaits pour être heureux. Par conséquences, pour ne pas vous peiner, vos proches deviendraient, eux aussi, épanouis et immortels ; les uns et les autres, pour être heureux verront revenir de la mort ceux qui les ont quittés et qu’ils voudraient voir près d’eux pour qu’ils puissent être au comble du bonheur….

Dans cet environnement idéal dans lequel tout le monde serait heureux, il n’y aurait que des gagnants !!!! Mais ne n’est pas possible car le bonheur et les plaisirs reposent justement sur le fait de connaître la peine et l’effort. Si vous aimez jouer au foot et gagner, cela suppose que l’équipe adverse perde en générant parfois une grande tristesse qui se transformera en grand bonheur si, plus tard, la victoire est au rendez-vous.

La quête du bonheur intégral et absolu n’existe pas et le plus noble combat que vous pourriez faire consiste justement à chercher et construire autour de vous un environnement de félicité. Ce n’est pas une tâche facile et c’est plus difficile que d’actionner le détonateur d’une bombe mais ce serait tout à votre honneur que de faire l'effort de le faire.

>>> N'hésitez pas à réagir à cette réflexion <<<