Lettre ouverte à Monsieur Ghaleb Bencheikh, animateur de l'émission "Parlons d'islam" sur France culture.

logo200Lettre envoyée le 13 janvier 2017 - Au 4 mars 2017, aucune réponse.

Monsieur Bencheikh,

Je suis le créateur du site deradicalisation.fr. Très intéressé par tout ce qui touche à l’islam, j’écoute régulièrement votre émission. J’apprécie toujours les thématiques que vous développez avec vos invités et j’affectionne particulièrement votre façon d’animer et de diriger les débats et les échanges. La douceur de votre voix et le respect que vous attachez à vos interlocuteurs me donne le sentiment que vous êtes une bonne personne. Je suis par ailleurs très impressionné par votre culture et votre mémoire exceptionnelle qui frôle l’hypermnésie et qui est probablement la même capacité de mémorisation que Mahomet devait, lui aussi, posséder.

Si vous en avez la curiosité et je ne doute pas que vous l’ayez, vous allez visiter le site www.deradicalisation.fr. Les argumentations qui sont présentées pourront, je n’en doute pas, choquer votre affect. En parallèle des textes et des enregistrements audio et vidéos présentés sur le site, plusieurs livres sont exposés. Dans tous les cas, même si les présentations peuvent vous choquer, elles sont toujours réalisées sans haine au coeur ni violence à l’esprit.

Si vous manquez de temps, vous pouvez recevoir ou je peux vous envoyer le petit livret condensé résumant les arguments permettant, selon moi, de tenter de déradicaliser les musulmans les plus violents et les plus intolérants. Bien entendu, je ne doute pas que vous ayez un point de vue différent et j'apprécierais énormément que vous puissiez m’inviter dans le cadre de l’une de vos émissions pour en parler. Être confronté à votre intelligence et vos connaissances serait une forme de graal pour ma démarche.

En espérant que ce courrier aura retenu votre attention et que nous puissions nous rencontrer, je profite de ce mail pour vous souhaiter une bonne année pendant laquelle j’espère vous retrouver dans la collection de mes podcasts.

Au 7/06/2017 : aucune réponse ni réaction à ce courrier.